Art et Histoire Art et histoire du Moyen Âge à nos jours

Histoire du XIXe siècle

Voici l'époque des progrès techniques fulgurants, de la révolution industrielle, du libéralisme et du socialisme. C'est aussi l'éveil des nationalismes (la lutte des peuples pour pouvoir décider de leur avenir), mais en Europe centrale et orientale, l'autocratisme domine. L'Allemagne de Bismark et l'Italie de Garibaldi réalisent leur unité. L'Angleterre maintient sa suprématie malgré l'ascension de l'Allemagne ; l'Autriche décline ; la Turquie vacille. Russes, Turcs, Anglais, mais aussi Autrichiens et Français se disputent pour la suprématie navale en Méditéranée. L'Europe possède 90% de l'Afrique et 75% de l'Asie. Les États Unis commencent leur ascension ; le Japon se réveille.

Événements internationaux de 1804 à 1913

962 à 1806 : Fondation du Saint Empire romain germanique. 1804 : Haïti indépendant. 1808 à 1813 : Indépendances en Amérique du sud. 1839 à 1949 : L'Occident en Chine. 1867 : Le Japon s'ouvre.

Napoléon

Premier Empire, Restauration et IIe République

Dix ans après la Révolution, l'empereur Napoléon dit consolider l'oeuvre révolutionnaire : administration (préfets), centralisation, définition d'un franc stable (fondation de la Banque de France, franc germinal), lycées, université à monopole, Code civile (chartre d'une France rurale et possédante). Napoléon se donne les moyens de sa dictature : censure, police, monopoles économiques, centralisation extrême. Il conquiert aussi une bonne partie de l'Europe. Cherche-t-il sa gloire personnelle, veut-il maintenir la prépondérence de la France menacée par les troisième, quatrième, puis cinquième coalition, ou les deux? Toujours est-il qu'en 1812, le vent tourne : Napoléon recule en Russie, puis ailleurs. Finalement, c'est l'abdication ; la France est réduite aux frontières de 1792.

Napoléon exilé, la monarchie est restaurée (Louis XVIII, Louis-Philippe). La France paysanne fait sa révolution industrielle. Derrière cette prospérité se cache l'aggravation des conditions de vie des ouvriers (syndicats interdits, loi sur le travail des enfants peu appliquée). La pauvreté est telle que le peuple provoque la révolution de 1848 qui aboutit à la IIe République. Mais les conservateurs reviennent au pouvoir et répriment les soulèvements.

Second Empire et IIIe République

Louis-Napoléon est élu. Il rétablit l'Empire (1852-1870). C'est une période de prospérité prodigieuse avec pour contre-coup la formation d'un prolétariat important et défavorisé. L'empire prendra fin avec la défaite militaire de 1870. La IIIe République est proclamée mais la guerre continue et le gouvernement conservateur veut faire la paix. Mais le peuple parisien, qui a supporté un siège très dur, veut protéger Paris des Prussiens et ouvrir une nouvelle ère politique et sociale. Ils refusent de se laisser désarmer. C'est la Commune, durement réprimée.

Napoléon avait vendu la Louisiane aux États Unis. Le milieu et la fin du XIXe siècle sont marqués par une nouvelle expansion coloniale. La France conquiert l'Algérie, puis elle colonise la majeure partie de l'Afrique occidentale et équatoriale, l'Indochine, ainsi que des îles d'Océanie. Elle se retrouve ainsi en rivalité directe avec l'Empire britannique et sa puissance industrielle (en 1880, le Royaume-Uni assure à lui seul les deux tiers de la production industrielle mondiale). Les empires chinois et ottoman, incapables de s'adapter, disparaissent. La Russie tsariste décline. Le Japon, par contre, devient un puissance importante. Au XIXe naît aussi la séparation de l'Église et de l'État.

Série Histoire :

Haut de la page